L'hypnose

L’hypnose, c’est quoi ?


Il y a quelque temps, je me suis posée exactement la même question.


Et bien l’hypnose, c’est en tout premier lieu de la communication.


L'hypnose est un état de conscience modifié.

Nous l'avons finalement déjà expérimenté sans même le savoir.

 

Combien de fois avez-vous fait un trajet en voiture en allant d'un point A à un point B, sans même vous rappeler si vous vous êtes arrêté au feu par exemple ?


Ici nous sommes déjà dans un état de conscience modifié !

 

Tout comme l'état que l'on peut ressentir en écoutant de la musique à un concert, en regardant un film ou bien encore en lisant un bon bouquin.

Et pour les plus septiques d'entre vous, je voudrais vous rassurer, non l'hypnose ne vous rend pas amnésique.

 

A l'origine

l'hypnose Ericksonienne : développée au milieu du 20ème siècle par le psychiatre et psychologue américain Milton Erickson, l’hypnose Eriksonienne comprend de l’hypnose classique mais ne fonctionne pas de façon linéaire.

 

Pour son créateur, une structure psychophysique est beaucoup trop complexe pour que quiconque puisse décider comment intervenir avec un symptôme.

Il proposait donc de solliciter la créativité de l'inconscient et de l'inviter à exprimer ce qui pourrait être changé pour rendre une certaine situation moins difficile. Ce type d’hypnose suit le cheminement « erratique » de l'inconscient.

 

Elle puise parmi plusieurs techniques de communication afin de provoquer un dialogue entre celui-ci et le conscient : métaphores, recadrage, activation de rêves, suggestions indirectes ou composées, altération sensorielle, etc.

DSC00031.JPG

Pour quelle raison, l'hypnose ?

L'idée est d'approfondir cet état modifié de conscience, pour mettre du mouvement, pour s'orienter vers une solution fixée ensemble en début de séance. Mettre de la souplesse pour débloquer certains comportements ou certaines pensées, pour pouvoir laisser entrer de nouvelles façons de faire, de penser, de ressentir, de vivre.
L'inconscient met en place les habitudes et mécanismes sans même que l'on ne s'en rende compte.
Lors d’un état modifié de conscience, notre activité cérébrale y est très intense. Comme par exemple une attention hautement focalisée.
C'est pourquoi, l'hypnose donne des résultats remarquables dans de nombreux domaines.

 

En plus de l'hypnose, mes outils complémentaires

L’EFT (technique de libération émotionnelle)
Est une technique de « reprogrammation neurologique » créée par Gary Craig, issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise qui consiste à tapoter avec ses doigts sur des points précis du visage et du corps en ciblant une problématique afin d’en libérer la charge émotionnelle.
L’E.F.T permet de se libérer de ce que l’on souhaite changer (croyances limitantes, peurs, souvenirs traumatiques) et d’accepter pleinement la personne que l’on est.
Cette technique est très facile à mettre en œuvre par le consultant dans son quotidien et lui permet de faire face rapidement et simplement à certaines situations.

EMDR
La thérapie EMDR est très efficace. Dans les études comparatives elle a une efficacité comparable ou supérieure aux autres thérapies également recommandées pour le traitement du trouble de stress post-traumatique, comme les thérapies cognitives et comportementales orientés traumatismes (TCC).
Une fois un souvenir ciblé, le patient doit effectuer des séries de mouvements des yeux, de droite à gauche ou reçoit les SBA (souvent des tapotements alternés sur les genoux). Les séries d'environ une minute libèrent les émotions bloquées. Puis le patient parle de ce qui lui vient dans l'ici et maintenant de la séance.

IMO
L’Intégration par les Mouvements Oculaires (IMO) – Qu’est-ce que c’est... en bref ? L'intégration par les mouvements oculaires (I.M.O.) est une technique thérapeutique où le patient, guidé par le praticien, effectue des mouvements avec les yeux afin de traiter des traumatismes psychologiques et les blocages qui en résultent. Cette technique, voisine de l’EMDR, est utilisée pour traiter entre autres : -les états de stress post-traumatique-les phobies- certains états dépressifs. Le traitement par I.M.O. paraît simple, mais la technique s'appuie sur un protocole extrêmement précis et rigoureux, dans un cadre bien défini. Il ne s’agit pas d’une psychothérapie, mais plutôt d’une « neuro-thérapie » : Les mouvements oculaires sont directement reliés au fonctionnement du cerveau et peuvent servir d’intermédiaire pour réactiver les ressources qui ont été court-circuitées lors d’une situation difficile. L’IMO permet ainsi, par stimulation neuronale, une réparation des blessures psychologiques. On classe l’IMO parmi les outils de thérapie brève.